ZOOM SUR.. Brulée

1 mars 2017 par OuiLaTechno

13438882_624543757713037_7074617574498607752_n

Avec son style graphique minimaliste et très léché, Brulée attire le regard. Ouvrez également les oreilles, car il serait dommage de passer à côté de sa techno sombre qui vous laissera rêveur.

 

Brulée, c’est un peu comme une tempête lorsqu’on observe la mer.

D’apparence, tout est lisse, jusqu’à ce que les premiers nuages arrivent. Petit à petit, on sent qu’il va y avoir du grabuge. Tout se déclenche par des vagues, qui ne cessent d’être de plus en plus puissantes, tout en restant en harmonie avec l’horizon. Puis ça emporte tout sur son passage, à l’aide de boucles d’acid et de kick dévastateurs. Comme toutes les tempêtes, on a envie de la contempler : sauf qu’ici, il faut l’écouter.

 

Avec un premier EP, « Brume » sorti en mars 2015 sur Kizi Garden Records, le niçois Brulée a posé les bases d’une techno travaillée. Cet EP de 3 titres est plus clair et léger que son travail actuel, mais il n’en reste pas moins agréable à l’écoute. Le titre éponyme, Brume, amorce déjà l’univers de Brulée : sombre, puissant et qui donne  une irrésistible envie de taper du pied.

 

Un mois plus tard, c’est « Facette EP », non signé sur un label, qui sort. Là aussi, 3 tracks, sur lesquelles Brulée se cherche encore un peu. Il y a un certain côté groove qu’on ne retrouve pas autant dans ses productions actuelles, qui est je trouve bien sympa. Mention spéciale à Facette A, morceau vraiment pétillant, mon préféré de l’EP.

 

La véritable identité de Brulée, on la retrouve selon moi dans son troisième EP, lui aussi sorti en 2015 : « Section ». Deux titres seulement, mais deux titres d’une grande qualité. Section est certainement un de mes morceaux préférés de cet artiste : sombre, dansant et progressif, il nous permet de monter en puissance tout au long du morceau, au gré de l’acid distillée avec une réelle maîtrise.

Vous avez dit monter en puissance ? Scission, la seconde track de l’EP va vous mettre une énorme gifle. L’ambiance rave y est très réussie et le moins que l’on puisse dire, c’est que Brulée n’y va pas avec des gants : mais c’est ça qu’on aime. #FautQueÇaTape

 

En 2016, Brulée sortira deux morceaux : Salve, en février et Avoin en juin. Tous deux confirment le passage à une techno plus brutale et sombre, mais toujours travaillée.

À noter également le son Welcome Stranger, de Mila Dietrich, dont Brulée a fait une version en mars 2016 : on ressent bien sa touche, même si ce n’est, selon moi, pas le meilleur morceau.

 

En parlant de meilleur morceau ! Voici le moment de vous partager LA pépite de Brulée. Le son grâce auquel, je l’espère, il sera de plus en plus reconnu. C’est en tout cas comme ça que je l’ai découvert, et je dois vous l’avouer : je suis littéralement tombé amoureux de ce morceau.

Il s’agit d’un remix, sorti sur l’EP de Deevai. Brulée et Deevai sont potes, ils ont d’ailleurs lancé leur propre label, nommé Carcères Records. C’est sur la première sortie de leur label que figure ce remix. L’EP est produit par Deevai et se nomme « Synopsie ». C’est d’ailleurs ce morceau éponyme que Brulée va remixer.

La beauté, c’est le premier mot qui me vient à l’esprit pour décrire cette track. Une montée tout au long des 7 minutes que durent le morceau, qu’on a pas envie de voir s’arrêter. Prenez un kick sombre et puissant, augmentez les BPM, saupoudrez d’une pincée d’onirisme et rendez le tout planant. La véritable force du morceau ? Offrir des drop sans perdre son ambiance, qui nous envoi réellement dans la stratosphère.

 

Il y a un peu plus d’une semaine (mi-février 2017), Brulée a sorti un nouvel EP, sur Carcères Records. « Réprimande », c’est son blase, confirme le talent du jeune producteur. 2 tracks où l’on voit que Brulée sait y faire, c’est indéniable. Une techno toujours aussi sombre, où l’acid se fait de plus en plus présent. Selon moi, cet EP est la meilleure sortie de Brulée à l’heure actuelle : signe d’une progression indéniable et d’un projet artistique qui se précise. J’ai hâte d’écouter la suite.

 

Vous avez bien aimé Brulée ? Vous voulez savoir ce qui est cool ? Ses EP sont disponibles à prix libres sur Bandcamp !

 

– Sur le bandcamp de Brulée : https://bruleeee.bandcamp.com

– Sur celui de son label, Carcères Records : https://carceresrecords.bandcamp.com

 

 

B.

%d blogueurs aiment cette page :